Cerbérus

Teirésias

Citoyen
Cerb_rus_ally_converted.png

Fondateur: Albator001 et moi
Leaders: place vacante

---Conditions:
- être actif
- écrire en bon français
- être en 44 ou sur sa bordure

- C'EST QUOI CE BORDEL ?!!!!

Au plus profond des Abysses, un hurlement de rage fit trembler les murs des enfers. Le long de ces entrailles putrides, les esclaves moribonds de l'empereur funeste fuyaient l'épicentre de cette fureur. Tentant tant bien que mal d'esquiver les divers projectiles lancés à travers les tunnels, de multitudes de cadavres commençaient à joncher le sol. Il faut dire que les corps défunts des hommes de mains des enfers, restaient dans l'état au moment de leur mort. Il n'était pas rare de voir ces abominations trébucher sur leur propre viscère lorsqu'elles essayaient de fuir leur maître.

Slalomant entre les corps difformes, une personne progressait à contre courant du mouvement de masse, afin de se rendre au cœur de ce cauchemar. Avec une étonnante facilité et des mouvements d'une fluidité divine, il esquivait projectile après projectile dans ces étroits boyaux sombres. Lorsqu'il arriva à destination, les hurlements cessèrent d'un coup. Le visage d'une pâleur glaçante, Hadès se trouvait là, un bras déchiqueté en guise d'arme dans la main.

La rage fit place à l’étonnement ne laissant paraitre pour autant aucune émotion sur son visage.

- Ça pour une surprise, tu ne me rends pas visite très souvent ...

- Cela ne semble pas te faire plus plaisir que cela. Et c'est quoi ce foutoir ? Il parait que tu as décimé la moitié de tes résidents en l'espace de deux mois, juste par colère.

- Tu connais la raison de ma colère Arès ! Les affaires vont mal en ce moment, et je te suspecte d'y être pour quelque chose... Je n'ai plus de marchandises en arrivées... que foutent les humains sur terre ? Ces bandes de hippies dégénérés ont décidé de vivre d'amour et d'eau fraiche ? Ils ne s'entretuent plus ! Je n'ai que des vieillards et des malades qui traversent le Styx ...

Le dieu de la guerre, le sourire aux lèvres :

- Ton rôle se cantonne à disposer des morts, ce que font les mortels sur terre ne te concerne pas!

Les parois des abysses se remirent à trembler, signe que la colère du maître des lieux redoublait.

- ET TU CROIS QUE JE VAIS BÊTEMENT CROUPIR ICI SANS AUCUN GUERRIER A TORTURER ?!!! DE JEUNES PUCELLES A VIOLER ?! DE HAINE A FAIRE NAITRE ? ... Pars tout de suite de mon domaine et ne reviens jamais!

A ces paroles, Arès détala, ne souhaitant pas attiser plus encore la colère de ce puissant dieu.

Hadès resta calme un moment, réfléchissant à sa situation. Son fidèle compagnon se trouvait à coté de lui, ronflant bruyamment sous les caresses surprenamment affectives de son maître.

- A ce rythme la, je n'aurais bientôt même plus assez de viande pour te nourrir mon vieux Cerbère. Je ne laisserais pas ces foutus mortels affamer ma bête.
Le reste pourrait passer encore, mais ça non. Je te laisse les enfers quelque temps, je vais semer la zizanie en haut. Je ne sais pas ce que mijote Arès, mais insuffler l'envie et la soif de pouvoir aux hommes, j'en suis aussi capable que lui. Les guerres vont reprendre, je peux te l'assurer.

Un sourire effrayant aux lèvres, Hadès parti en surface, en quête de malice et de serviteurs.

Très vite, il entendit parler d'un groupe de mercenaires, doué au combat et vif d'esprit, leur renommé grandissait de jour en jour. Pervertir leurs âmes sera simple, il en fera ses pions. Avec eux, c’est sûr, plus jamais Cerbère ne manquerait de rations de viande ferme, ils deviendront des monstres assoiffés de pouvoir, à l'affut de n'importe quel meurtre lucratif.

Une seule visite suffit à faire naître l'envie dans le regard de leur leader. Satisfait, Hadès reparti dans son antre, certain que cette petite visite ferait naitre une des plus grandes hordes de barbares sur les mers.

- Grandissez mes petits. Pillez, volez, violez mais surtout ... TUEZ. Égorgez, éviscérez, décapitez ! Ou même lapidez si ça vous chante ! Faites repartir mes affaires, et nourrissez ma bête. Cerbérus, ce nom leur ira bien ...

A peine rentré chez lui, Hadès entendit du mouvement sur les berges du Styx. Arrivé sur place, la stupéfaction le prit. Des files d’attente de plusieurs kilomètres se formaient, attendant les pauvres passeurs, débordés. Les premiers arrivants annonçaient l’état des autres; d'abominables mutilations et sévices en tout genre. Leur mort n'a pas dû être douce. A ce moment précis, Hadès se surprit à avoir peur. Ai-je donné naissance à des démons ?
 
Dernière édition:

Teirésias

Citoyen
Bonjour,

En effet, il s'agira d'une alliance élitiste. Cette alliance a une histoire même si je repart de zéro ^^ Mon alliance a fini dans le top 3 sur Corinthe, a été un temps top 10 avec 15 jours sur Oropos.

Il n'y aura pas plus de 30 voire 40 membres. De plus, j'ai créé Cerbérus sur Héraklion avant de fusionné et devenir co-fonda sur ce même monde avec UniDeath.

Je suis ouvert à toutes questions ;-)
 

Guhlien

Guest
Oui, il fait beau chez toi? Chez moi it's raining chats and dogs.
 

Glace.

Guest
Attention à l'Homme Trouble qui veut prendre le contrôle de ...

Ah non on parle pas de la même chose :eek:
 

Luxentis

Disciple de Platon <br><i>Ecclésiaste éminent</i>
J'y serai aussi, pour rejoindre mes chers Vie le deux air messe et Elie :p