Epée de la Renaissance VS Blood and Sand

  • Auteur de la discussion derinho
  • Date de début
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

derinho

Guest
Chroniques du sang (par Narutaki)

A bord d'un navire de commerce, le Seigneur Narutaki se rendait dans une forteresse du Seigneur Leo29 pour prendre acte, de ce qu'on lui avait dit, d'un message de la plus haute importance. C'est bateaux sont certes peu protecteurs comparé à une birème ainsi qu'avec les pirates qui sévissent dans ces mers voilà de nombreux mois (Nous y reviendrons), ils étaient néanmoins rapides et personne n'irait se douter qu'il transportait un membre des Robes Rouges.

Le leader des Blood of Titans aurait dû, pour des raisons de sécurité évidente décliner cette invitation, mais l'éthique et son intégrité morale l'empêchait de sacrifier un énième messager. La main d'oeuvre manquait cruellement ces derniers temps, et bien que cela coûtait au membre du Conseil de le dire, mais chaque vie était précieuse en ces temps de guerres.

Le Seigneur Narutaki arriva à la tombée de la nuit devant les gigantesques remparts qui entourés le Bastion. L'émissaire s'avança sur le pont du navire et la sentinelle reconnue immédiatement l'homme drapé de rouge, la prime sur sa tête était assez élevé pour s'acheter le plus beau palais du Seigneur Jibiz, et de ce que l'on disait, ils étaient tous d'une splendeur et d'un style unique, à faire rougir les plus puissants Rois Perses.

Le navire s'amarra au port et le Seigneur Narutaki donna une bourse au Capitaine du navire, puis le convia à repartir le plus vite possible de ces terres hostiles. Deux gardes vinrent à la rencontre du leader des Blood of Titans pour le conduire à la salle du Conseil où il savait que les plus éminents Seigneurs l'attendaient. Par réflexe, Narutaki attarda son regard sur le port puis en traversant la ville nota tous les détails importants militairement même si il savait cela vain car le lendemain matin, Leo29 changera toute son organisation.

Le groupe de trois arriva au pied de la Forteresse, Narutaki n'en croyait pas ses yeux. De loin on la voyait grande, elle dominait une colline naturelle et derrière elle le paysage se découpait sèchement pour laisser place à une falaise. Mais de près les murs étaient noirs, des pics y étaient disposés tout le long et on ne pouvait en voir la cime. Il comprenait mieux pourquoi cette cité militaire à but purement défensif s'appelait le Bastion.
Il prit tout de même des notes mentalement de certains détails stratégiques et architecturaux, après tout, on pouvait aussi apprendre de ses ennemis.

L'un des gardes cria un mot auquel le leader des Blood of Titans ne fit pas attention, surprenant de sa part, connaissant son extrême vigilance à la limite de la paranoïa. Et là, il vit quelque chose qu'il n'avait jamais vu de sa vie, nulle part ailleurs dans le Monde Antique à sa connaissance. Après avoir ouvert la grande porte de bois, ils avancèrent le long d'une cours richement décoré d'un jardin traversait par un petit ruisseau. Des buissons et des rosiers étaient dispersés un peu partout et en son centre régnait une fontaine de quinze pieds de haut représentant la déesse Athéna, un glaive dans une main et un rameau d'olivier dans l'autre. Elle était vêtue d'un plastron en or et regardait vers le Ciel, comme pour défier son père. Un havre de paix au milieu de l'enfer pensa-t-il.

C'est seulement en arrivant au bout de l'allée que le Seigneur remarqua cette étrange grille en fer, encore plus grande que la statue. Elle semblait infranchissable. Le garde prononça le même code à nouveau et cette fois-ci il n'échappa pas aux oreilles du Robe Rouge :"Les Blood of Titans sont des pleutres !"
Il n'eut pas même le temps de rouspéter qu'un bruit de cliquetis résonna dans la cour, comme des chaînes de métals qui s'entrechoquent et la grille se souleva lentement. En entrant, il put observer l'ingénieux système qui permettait de soulever cette grille de métal qui devait être aussi lourde que cent hommes. Un gigantesque moyeu d'où dépassait dix essieux de bois. Des esclaves poussaient en rond les essieux pour faire tourner le moyeu, ce dernier était relier à de lourdes chaînes qui soulevaient la grille de métal.

Le Seigneur Narutaki et son escorte avancèrent le long d'un couloir sombre faiblement éclairé par la lumière des torches. Aucune lumière ne filtrait depuis l'extérieur, cela changeait terriblement des palais des cités Blood of Titans où les salles étaient baignées dans la lumière d'Apollon.
Arrivé au bout du ténébreux chemin, ils grimpèrent un énorme escalier en colimaçon. Il semblait infini et rappelait au Robe Rouge l'entraînement militaire, à l'époque où il faisait ses classes avec son vieil ami Derinho. Enfin, ce temps là est loin, les deux compères qui autrefois combattaient ensemble son maintenant devenu ennemis, s'étant enrôlés dans des armées différentes après la chute des Perit Sed In Armis.

Cet escalier aussi long et sombre que le fleuve du Styx et aussi contraignant que de devoir saluer comme l'impose le protocole de l'Epée de la renaissance leurs chefs : Leo29 et Magercor, débouché sur un petit couloir modeste où trônait une porte en bois, délicatement ouvragée sur laquelle était représentait le combat d'Héraclès contre l'Hydre de Lerne.
Les deux gardes se postèrent d'un côté et de l'autre de la porte, et celui de droite invita le Seigneur Narutaki à entrer dans la pièce.
Narutaki déglutit, soupira contre lui-même d'avoir eu la folie de venir lui-même. Mais si l'Epée de la renaissance avait voulu l'assassiner, ce serait déjà fait. Il prit une profonde inspiration, essuya la goutte de sueur qui perla sur sa tempe, prit un air confiant et entra dans la salle.

Décidément, cette Forteresse était unique en son genre. La salle, au contraire du reste du Bastion était emplit de lumière. Aussi vaste que les écuries d'Augias, des colonnes de marbres soutenait un plafond décoré de peinture contant les batailles épiques de cette jeune Alliance. Sur les murs étaient peintes des fresques d'une beauté inouïe, des hoplites combattants les Titans eux-mêmes, menées par un cavalier d'une beauté et d'un charisme saisissants. En regardant de plus près, le Seigneur Narutaki reconnut le trait du peintre Polygnote, un artiste qu'il fit venir autrefois dans le Palais de Déméteros.
Sur le balcon, qui donnait sur la falaise, les Seigneurs de l'Epée de la renaissance discutaient entre eux, puis se turent en remarquant la présence de Seigneur Blood of Titans.


La suite plus tard, je fatigue^^
 
Dernière édition par un modérateur:

leo29

Guest
Bon, alors je commence.

En me levant ce matin, de bonne heure, comme à mon habitude (11h30) j'ai eu la surprise de voir que j'ai été attaqué ce matin:eek:!

Surpris que j'étais, les bras m'en sont tombé. Pas facile de voir des attaques arrivées à plus de 9h00!:D

Mais arrêtons là les palabres et laissons parler les RC! (même s'ils ne sont pas très garnis....:(

http://forum.fr.grepolis.com/attachment.php?attachmentid=666&stc=1&d=1297516141
http://forum.fr.grepolis.com/attachment.php?attachmentid=667&stc=1&d=1297516396
http://forum.fr.grepolis.com/attachment.php?attachmentid=668&stc=1&d=1297516619
http://forum.fr.grepolis.com/attachment.php?attachmentid=669&stc=1&d=1297516842
http://forum.fr.grepolis.com/attachment.php?attachmentid=670&stc=1&d=1297517052
http://forum.fr.grepolis.com/attachment.php?attachmentid=671&stc=1&d=1297517675
http://forum.fr.grepolis.com/attachment.php?attachmentid=672&stc=1&d=1297517920
 
Dernière édition par un modérateur:

Narutaki

Guest
Chroniques du Sang

Je vous ai fait attendre ? Pardon pardon^^ Place au RP qui je l'espère vous plaira.

A bord d'un navire de commerce, le Seigneur Narutaki se rendait dans une forteresse du Seigneur Leo29 pour prendre acte, de ce qu'on lui avait dit, d'un message de la plus haute importance. C'est bateaux sont certes peu protecteurs comparé à une birème ainsi qu'avec les pirates qui sévissent dans ces mers voilà de nombreux mois (Nous y reviendrons), ils étaient néanmoins rapides et personne n'irait se douter qu'il transportait un membre des Robes Rouges.

Le leader des Blood of Titans aurait dû, pour des raisons de sécurité évidente décliner cette invitation, mais l'éthique et son intégrité morale l'empêchait de sacrifier un énième messager. La main d'oeuvre manquait cruellement ces derniers temps, et bien que cela coûtait au membre du Conseil de le dire, mais chaque vie était précieuse en ces temps de guerres.

Le Seigneur Narutaki arriva à la tombée de la nuit devant les gigantesques remparts qui entourés le Bastion. L'émissaire s'avança sur le pont du navire et la sentinelle reconnue immédiatement l'homme drapé de rouge, la prime sur sa tête était assez élevé pour s'acheter le plus beau palais du Seigneur Jibiz, et de ce que l'on disait, ils étaient tous d'une splendeur et d'un style unique, à faire rougir les plus puissants Rois Perses.

Le navire s'amarra au port et le Seigneur Narutaki donna une bourse au Capitaine du navire, puis le convia à repartir le plus vite possible de ces terres hostiles. Deux gardes vinrent à la rencontre du leader des Blood of Titans pour le conduire à la salle du Conseil où il savait que les plus éminents Seigneurs l'attendaient. Par réflexe, Narutaki attarda son regard sur le port puis en traversant la ville nota tous les détails importants militairement même si il savait cela vain car le lendemain matin, Leo29 changera toute son organisation.

Le groupe de trois arriva au pied de la Forteresse, Narutaki n'en croyait pas ses yeux. De loin on la voyait grande, elle dominait une colline naturelle et derrière elle le paysage se découpait sèchement pour laisser place à une falaise. Mais de près les murs étaient noirs, des pics y étaient disposés tout le long et on ne pouvait en voir la cime. Il comprenait mieux pourquoi cette cité militaire à but purement défensif s'appelait le Bastion.
Il prit tout de même des notes mentalement de certains détails stratégiques et architecturaux, après tout, on pouvait aussi apprendre de ses ennemis.

L'un des gardes cria un mot auquel le leader des Blood of Titans ne fit pas attention, surprenant de sa part, connaissant son extrême vigilance à la limite de la paranoïa. Et là, il vit quelque chose qu'il n'avait jamais vu de sa vie, nulle part ailleurs dans le Monde Antique à sa connaissance. Après avoir ouvert la grande porte de bois, ils avancèrent le long d'une cours richement décoré d'un jardin traversait par un petit ruisseau. Des buissons et des rosiers étaient dispersés un peu partout et en son centre régnait une fontaine de quinze pieds de haut représentant la déesse Athéna, un glaive dans une main et un rameau d'olivier dans l'autre. Elle était vêtue d'un plastron en or et regardait vers le Ciel, comme pour défier son père. Un havre de paix au milieu de l'enfer pensa-t-il.

C'est seulement en arrivant au bout de l'allée que le Seigneur remarqua cette étrange grille en fer, encore plus grande que la statue. Elle semblait infranchissable. Le garde prononça le même code à nouveau et cette fois-ci il n'échappa pas aux oreilles du Robe Rouge :"Les Blood of Titans sont des pleutres !"
Il n'eut pas même le temps de rouspéter qu'un bruit de cliquetis résonna dans la cour, comme des chaînes de métals qui s'entrechoquent et la grille se souleva lentement. En entrant, il put observer l'ingénieux système qui permettait de soulever cette grille de métal qui devait être aussi lourde que cent hommes. Un gigantesque moyeu d'où dépassait dix essieux de bois. Des esclaves poussaient en rond les essieux pour faire tourner le moyeu, ce dernier était relier à de lourdes chaînes qui soulevaient la grille de métal.

Le Seigneur Narutaki et son escorte avancèrent le long d'un couloir sombre faiblement éclairé par la lumière des torches. Aucune lumière ne filtrait depuis l'extérieur, cela changeait terriblement des palais des cités Blood of Titans où les salles étaient baignées dans la lumière d'Apollon.
Arrivé au bout du ténébreux chemin, ils grimpèrent un énorme escalier en colimaçon. Il semblait infini et rappelait au Robe Rouge l'entraînement militaire, à l'époque où il faisait ses classes avec son vieil ami Derinho. Enfin, ce temps là est loin, les deux compères qui autrefois combattaient ensemble son maintenant devenu ennemis, s'étant enrôlés dans des armées différentes après la chute des Perit Sed In Armis.

Cet escalier aussi long et sombre que le fleuve du Styx et aussi contraignant que de devoir saluer comme l'impose le protocole de l'Epée de la renaissance leurs chefs : Leo29 et Magercor, débouché sur un petit couloir modeste où trônait une porte en bois, délicatement ouvragée sur laquelle était représentait le combat d'Héraclès contre l'Hydre de Lerne.
Les deux gardes se postèrent d'un côté et de l'autre de la porte, et celui de droite invita le Seigneur Narutaki à entrer dans la pièce.
Narutaki déglutit, soupira contre lui-même d'avoir eu la folie de venir lui-même. Mais si l'Epée de la renaissance avait voulu l'assassiner, ce serait déjà fait. Il prit une profonde inspiration, essuya la goutte de sueur qui perla sur sa tempe, prit un air confiant et entra dans la salle.

Décidément, cette Forteresse était unique en son genre. La salle, au contraire du reste du Bastion était emplit de lumière. Aussi vaste que les écuries d'Augias, des colonnes de marbres soutenait un plafond décoré de peinture contant les batailles épiques de cette jeune Alliance. Sur les murs étaient peintes des fresques d'une beauté inouïe, des hoplites combattants les Titans eux-mêmes, menées par un cavalier d'une beauté et d'un charisme saisissants. En regardant de plus près, le Seigneur Narutaki reconnut le trait du peintre Polygnote, un artiste qu'il fit venir autrefois dans le Palais de Déméteros.
Sur le balcon, qui donnait sur la falaise, les Seigneurs de l'Epée de la renaissance discutaient entre eux, puis se turent en remarquant la présence de Seigneur Blood of Titans.


La suite plus tard, je fatigue^^
 

derinho

Guest
Jibiz Vs Soluna

sanstitrerzr.jpg

sanstitre1oi.jpg

sanstitre2nt.jpg
 

lélou

Guest
la même, guerre finie, je ferme n_n



édit : je rouvre :rolleyes:



édit : je ferme ._.
 
Dernière édition par un modérateur:
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut