[Hubuki] VS ISI-S, ou le récit remastérisé de David contre Goliath

  • Auteur de la discussion DeletedUser11638
  • Date de début

DeletedUser11638

Guest
[Hubuki] VS [ISI-S], ou le récit remastérisé de David contre Goliath

Voilà.

C’est mon premier post sur cette taverne depuis mon commencement sur ce monde. Inutile de me chercher, ce n’est pas sous ce pseudo que vous me trouverez. Sur Upsilon, je me fais appeler Jahl de Vautban, humble joueur de la mer 83, à l’heure où j’écris ce message, classé actuellement 1987ème.

Vous vous en doutez peut-être en voyant mon niveau, ce ne sera pas des RC offensifs que vous verrez, mais des RC défensifs. Vous commencez aussi à comprendre que c’est l’histoire d’un pauvre type qui n’avait rien demandé à personne, et qui du jour au lendemain se prend une superpuissance sur la gueule. Passons à quelques chiffres :

ATTAQUANTS :
Alliance ISI-S

smast (colonisateur) (19 attaques)
479ème
117 851 points


Sistt (2 attaques)
477ème
118 128 points


tanbrima (1 attaque)
132ème
257 854 points


Mr Friz (6 attaques)
55ème
363 507 points


cecilou77 (1 attaque)
1028ème
51 350 points


Total :
29 attaques
908 693 points


DÉFENSEURS :
Alliance Hubuki

Jahl de Vautban (colonisé)
1987ème
14 912


Okami-san
1503ème
27282 points


Total :
42 194 points


Soit un rapport de force d'environ 21 fois plus élevé (je vous fais grâce des virgules) côté attaquant.​


Admirez donc pour l'instant ces chiffres, ils sont éloquents.

Bref. Je vous avouerais que jusqu'à ce-matin, je ne savais pas si j'allais poster ici. J'avais prévu de le faire si ma ville tenait bon, et ce matin donc, ce fut plutôt tendu. Mais après trois jours de pilonnage, ma ville est toujours là. Voici donc le récit d'une petite alliance faisant face à la plus grande entité d'Upsilon.





La matinée s'était bien passée, et malgré un brouillard assez persistant, on n'avait pas relevé d'hostilité dans l'air. Pourtant, vers midi, la brume s'était levée, et le guetteur sur les murailles fit sonner le grand cor. Une force de frappe s'approchait relativement vite, et le pavillon hissé en haut du mat du premier navire de l'armada claquait en affichant la chope blanche sur fond de terre de l'alliance ISI-S. On avisa d'envoyer un messager au seigneur De Vautban, parti en visite dans la seconde ville de l'empire. Le messager enfourcha le plus rapide des coursiers et chevaucha à tuer la bête. Il trouva bien vite le seigneur, et le prévint de la force en approche. Jahl de Vautban décida sur le champ de partir défendre la capitale de son royaume, mais son escorte à pied l'obligerait à passer plusieurs heures dans les vallées avant de pouvoir rejoindre la ville.

Jahl arriva en fin d'après-midi, et découvrit que loin d'être une visite de courtoisie, cette attaque n'était que le début d'une déclaration de guerre à peine voilée. Deux autres attaques étaient arrivées durant son cheminement, mais la ville avait tenu bon. On lui présenta les trois rapports de combat soigneusement rédigés par son scribe. Il décacheta le sceau de cire et les parcouru des yeux :






Il était temps d'organiser la défense. Jahl fit doubler les tours de garde de la ville, et rédigea lui même les messages à ses quelques alliés. Pendant qu'il était un train d'écrire, une autre attaque toucha terre, ce qui arracha un "Malédiction !" au seigneur Jahl, malgré le fait que peu après, le dernier combattait de l'offensive se mourrait au pied des murailles. Un seul message sur les quatre qu'il avait envoyé lui revint. Il décida de positiver, puisqu'il doutait d'en recevoir de ses autres alliés. On toqua à sa porte, et son scribe lui présenta le nouveau rapport :


Une flotille de quelques bateau s'approchait. Elle arborait le pavillon bleu, signe de paix. Les habitants de la ville se massèrent autour des troupes nouvellement arrivées pour leur souhaiter la bienvenue. Malheureusement, une nouvelle attaque se profila entre la brume, et les renforts se placèrent en position d'attaque. Les quelques birèmes se placèrent de façon à former un blocus à l'embouchure du port. Les navires se heurtèrent dans un bruit sinistre. Les bateaux feu se placèrent de façon à faire profiter aux navires de transports les accompagnants d'un canal pour débarquer leur troupes. Trop occupés, les birèmes laissèrent passer quelques bateaux, et la bataille eu lieu devant les remparts, sans toutefois avoir de grande proportions.


La dernière bataille de la journée avait pris fin. Jahl espérait que la nuit lui porterait conseil quant au devenir de sa capitale, mais surtout il souhaitait une nuit calme. Il y avait tout de même peu de chance qu'une attaque arrive avant le lever du soleil, ça serait une grave erreur de commandement et cela équivaudrait à un suicide pur et simple des troupes. C'est sur cette pensée rassurante que Jahl ferma les yeux et tomba dans les bras de Morphée.

Il fut réveillé en sursaut par le grand cor. Jahl sortit tant bien que mal de son lit et demanda immédiatement à être informé de la situation. L'officier entra, salua et, sur invitation de son seigneur, parla : "Nous avons observé trois groupes de bateaux se dirigeant vers notre ville, monseigneur, dont l'une d'entre elle avec un navire particulièrement gros. Nous avons aussi relevé que la pavillon de la moitié des flottes n'est pas le même. Un messager nous est également parvenu de notre avant-poste Nord. Ils ont repérés une attaque en approche et se prépare à se défendre. L'ennemi s'organise et se renforce, monseigneur. Nous devrions être extrêmement prudents ces prochains jours.

- La prudence ne nous mènera pas loin, capitaine. L'ennemi est supérieur, et il le sait. Nous tomberons avant que les troupes ennemies soient épuisées. L'important est que tout les hommes valides soient équipés et prêt à défendre notre cité. Organisez le recrutement. Je veux qu'un maximum de soldats soient sur les remparts. Prévenez aussi notre alliée, nous n'y arriverons pas seuls."

L'officier se retira et laissa Jahl seul dans sa chambre. Celui-ci s'accouda à la fenêtre et scruta l'horizon. Les heures sombres n'avaient pas finies d'être.

Les attaques se succédèrent durant la matinée. Les quelques birèmes restant dans le port furent balayés comme des fétus de paille, et la majorité des attaques se déroula sous les remparts et dans la ville basse. Les troupes recrutées par le capitaine de la garde se révèlent précieuses, quoi que pas très habiles une arme à la main. Enfin, le navire qui devait servir à prendre la ville accosta. Les hommes à son bord se ruèrent sur la ville pour la trouver close. Des volées de flèches les accueillirent, et ils durent se rendre à l'évidence. Ils ne passeraient pas aujourd'hui. Malgré des pertes, qui sans être importantes, handicapaient sérieusement la ville, celle-ci n'avaient pas flanchée et conservait encore son statut de ville libre. Un oiseau arriva en fin de matinée, apportant des nouvelles du Nord. L'attaque n'avait fait aucun dégât, ses occupants n'ayant pas voulu débarquer, ils se sont contentés d'incendier les quelques barques de pêcheurs qui trainaient par là avant de prendre la fuite. Une journée de gagnée.








(NB : Mon récit n'est pas fini, il me manque encore pas mal de rapport (okay il m'en manque 20 sur les 29 au total, mais voilà déjà de quoi vous mettre sous la dent. Je continuerai dans la soirée pour tout afficher =))

EDIT : Pas pu avancer depuis, sorry. J'essaye demain, mais j'ai des RC qui s'entassent là ^-^
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser29314

Guest
mon alliance est elle aussi en guerre contre les ISI-S
 

alexis996

Guest
Bien joué, belle défense vu les forces opposées.
A quand la suite des RC ?

Bon jeu.
 

dodokiller

Guest
magnifique combat comme quoi les plus fort sont pas les plus fort :p et moi aussi j'en ait fait prend en graine car malgré qu'ils soit très intéressant il est très long et il y a des passages inutile.

Bataille pour une Fantôme
 

DeletedUser11638

Guest
Merci, mais je pense avoir suffisamment d'expérience sur comment présenter des RC ^^

Le fait que cela soit mis en forme comme un récit est précisément le but recherché, même si j'avoue que ça peut-être particulièrement long à lire...
 

dodokiller

Guest
oui c'est assez long et certes le but et de faire un recit mais de la il ne faut pas non plus raconter tout dans les détails il faut aller au plus essentiels :)