Par dela les mers, galago VS erwanbigoud

  • Auteur de la discussion Aegipto
  • Date de début
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Aegipto

Guest
"Par delà les mers, un phare vous attire,
Cette lueur rassurante deviens votre meilleure amie.
Vers elle, le Salut ! la Terre Promise, la promesse de combats futurs.

Ah ! La gloire de combattre de valeureux adversaires, de fouler aux pieds leurs étendards !
Le fracas des armes, les cris des vaincus, l'agonie d'un Empire..."

Extrait des mémoires du Dux Bellorum Aegipto.


En ce jour calme et ensoleillé, dans la ville de Puerto Galago.
Paisible et mélancolique, le Roi Galago tenait audience ce matin la, dans son péristyle, lorsque vinrent a lui des sentinelles essoufflées.
"Sire ! une flotte immense approche ! le Roi Erwanbigoud nous attaque ! Ils seront a nos porte a la lune nouvelle ! Zeus nous punis !"
"Ah, cruel destin, nous ne sommes pas assez puissant pour repousser cette invasion !" déclara dit le Roi Galago.

Réunissant ses conseillers, ceux-ci prirent le temps de la réflexion. Aucune solution diplomatique ne semblait envisageable, tant est que l'adversaire venait pour plier a sa volonté la paisible cité de "Puerto Galaco".

"Sire, dit alors le Consul Venédiktos, j'ai une solution peut être ? Accédons a la demande de la Sénatorii Chidli de l'Empire voisin "Dies Irae" ? Leur protection et une alliance avec eux nous seraient profitable !"
"Si je dois plier genou devant Aegipto, leur Dux Bellorum, et ainsi préserver la paix de mon royaume, qu'il en soit ainsi !" rugit le Roi Galago. "Préparons nous a la guerre, puisque tel est notre sort !"

Il s'ensuivit une rapide et importante concertation entre le roi Galago, la Sénatorii Chidli et le Dux Bellorum Aegipto ce qui eu pour résultat l'entrée rapide dans l'empire de "Dies Irae" du royaume de "Puerto Galago".
Prenant compte de la tache de protéger son nouveau vassal, le Dux Bellorum envoya ses coureurs par delà les terres, ses navires les plus rapides par delà les mers pour exiger le soutien nécessaire pour sauver le royaume de "Puerto Galago".

Le Roi Aegipto, qui se trouvait être a portée raisonnable, envoya sur le champ un contingent de birèmes et d'hommes d'armes, ainsi que d'archers.
Immédiatement, les hommes prirent la mer, bravant les éléments et la fureur de Poséidon. Lorsque la nouvelle arriva dans une autre province du souverain Aegipto, un autre contingent parti rejoindre le premier.

Le fier Roi Aegipto était cependant soucieux. Il ignorais le rapport de force, aussi sonna t'il le Cor d'Union, un puissant artefact qui lui avais remis Zeus pour son courage et sa détermination. Cet objet permettait de rassembler ses alliés et ainsi de renforcer la position précaire du Roi Galago.

Nombreux furent les réponses, aussi variées inattendues ! D'aucun dépêchèrent des troupes terrestres ou navales, d'autres prièrent leur Dieu tutélaire, Zeus ou Athéna pour le salut du Royaume de "Puerto Galago".

Et les Dieux répondirent !

Les Cieux s'ouvrirent et devant la population autant émerveillée que fervente, arrivèrent les magnifiques Chars Dorés de Zeus, des Soldats implacables d'Athéna.

De toute part de la Mer Quarantesept, arrivèrent des troupes, birèmes et autres renforts promis par le Dux Bellorum Aegipto. Le Roi Galago se sentait honoré de voir tant de braves venir a son secours, prêt a mourir pour lui, pour on pays, pour sa ville.

Puis vint l'attente. ces heures qui précèdent le combat, ou l'on doute, ou l'on se demande si un grain de sable ne va pas tout faire capoter... Les pires heures ou la crainte s'infiltre insidieusement dans le cœur des braves défenseurs tandis que la fièvre du combat avenir embrase celui des agresseurs ! Le Dux Bellorum Aegipto passa les troupes en revue.

"Mes Braves !
C'est une aube nouvelle qui nait en cet instant.
Une aube qui vois en vous les plus fiers guerriers de notre Empire !
Peu d'entre vous verront la fin de ce jour,
Mais nous lutterons et repousseront l'ennemi !
Nous vaincrons car notre cause est Juste, Légitime !
Les Dieux, Eux-même, nous ont apporter leur soutien,
Nous ne pouvons échouer !

Que ce jour soit celui de votre Colère !
Que ce jour soit celui d'un funeste destin pour l'adversaire !
Que ce jour reste dans les mémoires comme un "Jour de Colère" !
"Dies Irae" !

Ainsi parla le Dux Bellorum Aegipto, devant ses amis et allies fidèles.


A l'aube, les troupes sanguinaires du Roi Erwanbigoud déferlèrent sur la ville de "Puerto Galago".
Après une bataille navale sans merci, dans laquelle les birèmes alliées engagèrent une flotte ennemie nombreuse, coulant au passage un navire de colonisation, deux redoutables trirèmes, des bateaux lanceurs de feu et de rapides birèmes, l'ennemi parvint a faire une percée sur les cotes, débarquant de nombreuses troupes.

"Des catapultes !" s'écria le Dux Bellorum Aegipto, "Ils ont des catapultes! Vos vaillants remparts ne seront d'aucune utilité ! Levez la Milice Urbaine !"

Les troupes du Roi Erwanbigoud se mirent en formation de phalange, impeccablement menées par leur Roi en personne. La vue de cette armée décidée et implacable fit froid dans le dos des valeureux défenseurs, mais ceux-ci ne faiblirent pas.
Resserrant les rangs, ils encaissèrent la première charge sans broncher, aidé en cela par les habitants de la ville, qui avaient décider de vendre chèrement leur peau.
Puis une seconde. Les pertes atroces se faisant de plus en plus lourdes, ils ne cédèrent cependant pas un pouce de terrain.
Pour chaque ami tombé au combat, l'ennemi perdait de précieuses troupes d'assaut !

Puis vint l'instant décisif, l'instant ou les Dieux décident de la victoire.

Un bref éclat de lumière se refléta sur un bouclier, aveuglant le Roi Erwanbigoud quelques secondes... Le Roi Aegipto, sentant la une occasion de redresser le combat, rugit, au plus fort de la bataille :
"Mes braves ! Héra nous honore de sa lumière protectrice ! A la charge !"
Comme un seul homme, les derniers rares défenseurs, mus d'une énergie renouvelée, terrassèrent l'adversaire qui, sans directives de leur Roi, partirent en débandade, charge dans laquelle ils périrent jusqu'au dernier...

Hélas pour le Roi Erwanbigoud, ses derniers soldats démoralisés ne purent remettre pied sur la cote, et il du se replier.

Au zénith de cette journée, le Roi Galago et le Dux Bellorum Aegipto regardaient tristement le champ de bataille. Les rois alliés présents contemplaient aussi leurs morts.

"En ce jour, mes Amis, je prête serment devant les Dieux et devant Vous, de ne jamais faiblir a défendre notre empire."

Ainsi parla le Dux Bellorum Aegipto, au soir de la tristement célèbre bataille de "Puerto Galago"





Aegipto
Dux Bellorum du Clan "Dies Irae"

Joueur 1 Mer 47
Clan 3 Mer 47
 
Dernière édition par un modérateur:

lareloutre

Guest
Salut ^^

Je ne sais pas si se rc a sa place ici mon on va pas râler pour une fois qu'il y a de l'action ^^

Pour commencer félicitation pour le RP ^^

Ensuite si je peux me permettre de vous donner quelques conseils au deux parties :

@erwanbigoud :

- ne mets pas de birèmes en attaque ça ne sert a rien c'est beaucoup trop faible, 1 birèmes en défense suffit a couler 7 birèmes en attaque .
-il ne faut pas mettre de combattant a l'épée et d'archers dan une attaque car ils ne valent rien !
Si tu veux avoir des unités défensif sur place fait en sorte de les caler quelque secondes après le bateau de colonisation ;)
- je ne sais pas si tu l'a fais , mais la prochaine fois envois d'abord une attaque pour nettoyer le port car la tu as eu de la chance tout les transport son passé mais la chance n'est pas toujours la ^^

@Roi galago:

-les cavaliers en défense ne servent a rien ils sont beaucoup trop faible et ne sont bon que pour l'attaque .
-et sinon pour ta défense la prochaine fois investie un peu plus dans les hoplites qui sont redoutable contre les cavaliers ^^
 
Dernière édition par un modérateur:

Aegipto

Guest
alors, pour la petite histoire.

j'ai recruter galago lundi matin a 8h30 en sachant pertinemment qu'il était sous une tentative de colo depuis la veille au soir. j'avais parler la veille de son recrutement avec erwanbigoud pour savoir lequel de nous deux allait le coloniser (mdr, quoi).

sa défense quasi-inexistante sur le coup a été renforcée par le clan, par nos alliés.

erwanbigoud avais planifié de longue date son attaque, fait des recherches de malade en académie. preuve en est percée, catapultes, transports rapides, couchette, phalange. l'attaque d'erwanbigoud est un modèle du genre, il a étudier les faiblesse de galago et a tirer le meilleur de ses troupes. son attaque est impeccable, et on a vraiment eu du mal a la repousser. il s'en est fallu de peu pour qu'il ne réussisse !!!

nous avons eu 17 a 20h pour nous préparer a recevoir Erwanbigoud, de lundi 9h a mardi matin 6h.
rassembler autant de troupes, de navires et de sortilèges est un petit exploit en soit, vu la jeunesse du serveur et la précocité de l'attaque dans la mer 47.
en Mer 47, erwanbigoud et moi sommes seul a dépasser 10k points.
le reste tourne a 6k.

donc, c'est un bel exercice d'entraide pour nous, même si nous avons ramasser velu sur la phase terrestre. une belle baston, une foutue fight sur laquelle on s'est bien amusé ! et c'est la l'essentiel non ?


Aegipto
Dux Bellorum du Clan "Dies Irae"
 
Dernière édition par un modérateur:

lareloutre

Guest
tout a fait d'accord lool je donnais juste des conseils ^^

sinon j'avais bien vus que vus la mer ou vous étiez on aller pas voir des full bfs lool donc félicitation pour les troupes ;)
 

Rastamontana

Guest
Aegipto tu te la raconte quand même un peu ;) (vous êtes 2 en tête mais pas non plus Hyper loin devant et puis c'est le minimum pour un Premium.)

Tu sais y faire, tu savais pertinemment que Erwan irait la bas et pour éviter d'avoir un outsider qui te dépasse tu as intégré Galago pour lancer une offensive contre Erwan, et tu as bien réussi ton coup.

Chapeau ;) et belle bataille :)

:cool:

Avé mes Amis Paix, Fertilité et Prospérité
 

Aegipto

Guest
rastamontana, mon ami, absolument pas.
erwanbigoud a ete en 1ere position durant 2 mois en mer 47 et c'était très bien ainsi ! je suis monter doucement, on a faillis coloniser la même ville a quelques heures près...
j'ai longuement parler avec Erwanbigoud pour éviter que ce binz se reproduise.
il y a eu un concours de circonstances, hélas, en sa défaveur.

après, comme je l'aie dit a erwanbigoud, c'est un récit épique... enfin qui veux s'en rapprocher. ce n'est que de la littérature !

Aegipto
 

Aegipto

Guest
promis je ferais l'épopée épique de la prochaine conquête d'Erwanbigoud ^^
s'il est d'accord bien sur !
 

DeletedUser5530

Guest
Plus de trois semaine sans réponse, je ferme et j'archive. Quel joli combat !
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.