Raclette party !

Mallone

Milicien
Une matinée d'automne, Zeus, moi (c'est pas que je veux me la péter a être le Dieu de l'olympe hein), voyant toutes ces feuilles colorées doucement tomber chez les humains d'en bas, l’idée me prit de regrouper les dieux qui trainaient dans les parages.
-Mes chers amis, en ce dur mois d'octobre, j'ai décidé qu'a midi ce serait RACLETTE PARTY !
Toute l'assemblée en cœur: Ouaiiiiiiis !!
Tout fier de mon annonce, j'entrepris de préparer les hostilités sur une magnifique table en marbre. Je sortis de mon sac en or un magnifique plat a raclette confectionné par Héphaïstos lui même ! A table !
Mais c'est la que les choses se gâtent, car non content de découvrir ou redécouvrir pour certains les joies d'une raclette, les mentalités de chacun revinrent au galop..

-Hades, il est cuit ton fromage la..
-Non, j'attends qu'il crame, c'est meilleur "mouahahahaha"
-Ah d'accord..

-Et toi Poséidon, tu trouves ça bon?
-Non! c'est pourri, pourquoi n'y a t'il jamais de fruits de mer dans la raclette?
-Euh, peut-être parce que ça ne va pas avec le fromage?
-pfffff
-Ok...

-Ca ne va pas assez viiiiite !
-Tout ne va jamais assez vite pour toi Hermès en même temps..
-Oui mais là, j'ai faim, j'ai faim, j'ai faim..
-Oui bah faut attendre...

-Je te trouve bien pensive Athéna..
-Je réfléchis a la quantité de fromage que je dois poser sur le jambon pour ne pas terminer la charcuterie sans fromage.. Je vais rajouter quelques olives aussi.
-Ok, Athéna, pas de soucis..

Toute triste, Aphrodite soupira très fort :
-Oh nooooon, je n'ai plus de pommes de terre....
Toute l'assemblée : Tiens ! tiens, prend chez moi si tu veux!
-Oh vous êtes choux les garçons !

-Il ne reste qu'un jambon en rab, le premier qui me le pique, je le désosse !
-Ok Ares, pas de soucis, ne t’énerve pas..

En bout de table, Dionysos, qui même sans aimer la raclette, se trouva une belle occupation:
-Moi, ch'm'en fout chi ya pas de trucs a mancher, tant qu'il y a du rouche, hic !

Moralité de l'histoire:
Il faut prendre les gens comme ils sont, même leurs plus gros défauts !