Un Aigle ! Tonnerre de Zeus !

Thorondhor

Aristocrate
Les légendes de la Terre du milieu racontent que Thorondor, du nom sindarin que donnèrent les elfes au Roi des Aigles, disparut après la fin de la guerre en Bereliand, lorsque finit le Premier Âge du monde...

Mais une rumeur prétend qu'il n'a pas disparu pour autant. Il aurait été mandé par Eru Illuvatar même pour une autre mission, très loin dans le temps et l'espace, redonner vie à un jeune homme, avec qui il fusionnerait son corps et son esprit, et de l'envoyer dans une contrée étrange et encore sauvage, rempli d'une magie enfouie, une terre destinée à la renommée, au nom étrange d'Elvenar.
Le jeune homme avait été un Spartiate, tombé face aux forces de Xerxès. Blessé, il avait tenté de gagner les îles de Grepolis, mais n'avait jamais réussi à y parvenir. Il était retourné au front sans les avoir abordées. Après maints combats meurtriers, le Spartiate se retira. C'est alors que la force de l'Aigle le saisit.

Cet être hybride vit le jour, et il fut nommé Thorondhor, l'Aigle de la Terre. Il était demeuré Roi des Aigles qui l'avaient suivi en ces terres, mais il allait solitaire. Le peuple des Aigles ne se donne de Roi que pour la guerre, ils restent libres en dehors. Aussi Thorondhor erra longtemps, sans but, dans ces contrées nouvelles. Le feu des Aigles l'habitait toujours, et les vents d'orage grondaient et hurlaient en lui. Il découvrait à la fois ces terres inconnues, et ce qui avait changé en lui.

Il avait l'apparence d'un Grand Aigle de l'âge équivalent à sa nature humaine. De la race humaine, il avait gardé bras et mains, dissimulés sous ses ailes repliées. Il était capable de parler la langue des hommes comme celle des elfes, et de maintes espèces. Lorsqu'il prit de l'âge, les plumes de son dos et de ses ailes se changèrent en acier aux reflets mordorés, plus léger et robuste que le mithril. Toutefois, il remarqua qu'en certaines circonstances, la possibilité de ramener sa forme humaine lui était offerte. Il apprit à s'en servir, et pu enfin changer à volonté...

Par un soir sans vent, il passa un portail d'énergie sombre. Son esprit fut happé dedans, et les vies humaines passées de son hôte refirent surface bien trop rapidement. Un fragment d'alphabet en percées de lumière se détachait... E-F-G... Une torsion de la réalité renvoya son esprit comme fantôme dans l'empire des Forges. F. Une poussée plus violente l'engagea à reculer, et traverser le G. Grepolis.

Il passa. C'est alors qu'une déchirure se fit dans son esprit. L'Aigle sert Zeus, mais le mortel qu'il était s'était lié sur le Styx à l'Érèbe. Hadès et Thanatos l'appelaient à les rejoindre et à honorer ses serments. Il devait choisir, ou tromper tous les dieux.

Que choisit-il, nul ne le sait. Mais c'est un jeune archonte qui foula la terre grépolissienne. Ses yeux, ses sourcils et ses cheveux étaient aussi noirs que le Tartare. Son regard était sévère, il semblait d'un calme olympien, mais son sourire insolent laissait planer le doute sur son mental. Il portait la cuirasse et les cnémides, et s'enveloppait dans sa chlamyde pourpre tachée de traces bruneâtres et ferreuses. Il laissa tomber son bouclier à terre, et parcourut des yeux la distance qui le séparait de la ville la plus proche.

Bref, c'est ainsi que me voilà. Thorondhor, dont l'actuel titre de gloire est d'être rédac chef du journal d'elvenar depuis cette année (je les fais bénéficier de mon don pour le flood, les pavés, les punitions, les insomnies et le codage).

IRlment parlant, j'ai l'âge légal pour aller voter et plein d'autres choses plus intéressantes^^
je suis en licence d'histoire, région lyonnaise. Amateur de lecture (fantasy, sf, historique, théâtre, littérature classique, espionnage, policier... ), de bons films d'écriture, de roleplay, de programmation, de jeux vidéos, de dessin, d'escrime et surtout passionné d'histoire grecque et romaine, ainsi que de tous types de mythologies.

Psychologiquement, je suis bon pour l'asile, mais ne dites rien^^
râleur et conciliant, maladroit et habile, direct et tortueux, posé et emporté, bourrin et diplomate... je suis en bien des points contradictoire, en restant parfaitement logique... bref, vous l'aurez compris, m'avoir au quotidien est une plaie et une bénédiction :D soyez rassurés, pour le moment, je ne fais que du tourisme sur Hyperborea ^^

Amateur de rts, le nom de grepo m'a été glissé sur un autre jeu par deux fois, fin 2015, j'ai fait une incursion ici sous un autre pseudo, et j'ai lâché par manque de temps. J'ai échoué sur elvenar quand j'ai lâché petit à petit les jeux pour me consacrer à mes études. C'est sur le forum d'elvenar que j'ai croisé d'anciens grepolissiens, ce qui m'a ramené sur un coup de tête par ici.
S'il faut nommer un élément dclencheur, c'est @Topaze1310 <3 merci à toi, très chère pierre précieuse
Et puis je me suis souvenu à temps que le forum d'Elvenar avait reçu l'auguste visite de plusieurs personnes marquantes (coucou @Ozone Wolf , pour son passage éclair et sa belle lettre de motivation :p )


Voilà, c'était Thorondhor par lui-même, nouvellement arrivé en Grepolis^^
Bonne soirée/journée, et merci de m'avoir lu ;)