Xiaoxiaoxiao [Mercen4ire] VS Jonstar [Les Macédoniens]

Jonstar

Guest
Prologue
Le seigneur Jonstar, qui siège au Sénat Macédonien, avait pour habitude de se promener sur son île. Pour cela, il se faisait souvent accompagner par quelques-un de ses gardes.
Un beau matin, leur promenade les amena jusqu'aux portes d'une cité. Celle-ci n'arborait aucun blason, et semblait prospère. Il se tourna vers un de ses hommes, et lit dans ses yeux une expression familière.
Celle qu'il avait l'habitude de voir au gymnase, étant petit. La soif de combat. La soif de vaincre.
La cité était protégée par de hautes murailles, et l'on distinguait aisément les archers postés au niveau des tours. Derrière les murailles étaient probablement postés des combattants à l'épée.
Des cargaisons de marchandises en tout genre entraient et sortaient dans la cité.

- Eh bien mes amis, voilà un beau présent des dieux, en ces temps de famine fit Jonstar à sa garde

Des ricanements. Phylios, un de ses plus fidèles soldats, s'approcha :
- Donne moi simplement l'ordre d'attaquer, et nous serons rentré avant la tombée de la nuit, mon roi

Jonstar se caressa la barbe. C'était une opportunité à saisir. La cité en question était prospère, et représentait une menace par sa proximité. Il sourit.

- Faites vite. C'est un jour de fête au village aujourd'hui. Nous ne pouvons quand même pas être en retard pour la fête, n'est-ce pas mon cher Phylios ?!
Eclats de rire.
La garde se mit en route. Jonstar les observa s'approcher de plus en plus des portes de la ville. Il croqua dans sa pomme, et sourit.


Menaces, crimes et espionnages
Les pillages succedèrent aux pillages. Entre temps, des rapports lui indiquèrent que les cités pillées avaient changé plusieurs fois de blason. Le dernier en date : Mercen4ire.

- Devons-nous continuer mon seigneur ? fit un jour l'un de ses soldats
- Jusqu'au jour où ils n'auront plus suffisamment à manger pour cultiver leurs champs, à exploiter leurs mines, si productives! lui répondit Jonstar

Et les pillages continuèrent. Aux pillages succèdèrent les pillages.
Puis vint un jour un messager. Celui-ci s'adressa à Jonstar, devant son peuple, avec un ton hautain, et menaçant.
Il lui ordonna de cesser ces attaques immédiatement, laissant augurer dans son message des représailles de la part des mercenaires.

- Tes...amis. Pardonne-moi cher messager, mais je ne sais comment vous vous appelez quand vous êtes plus de 250, et que vous vous appelez mercenaires. Des amis ? Des...connaissances ? Mais soit. Dis-leur simplement ceci : nous continuerons à attaquer, et s'ils veulent ne pas perdre leur temps et le mien, qu'ils se séparent de ces seigneurs.

Le messager devint écarlate. Il fit demi-tour, proférant une multitude de menaces. Et jurant la fin du peuple macédonien.

Jonstar sourit. Mais il ne voulait pas d'une guerre. Cependant, il ne sentait pas ce peuple capable d'assez de discernement pour comprendre la situation.

Un autre messager arriva à ses portes, suite aux attaques qui continuèrent. Celui-ci était encore plus menaçant. Jonstar se retourna, sortit son glaive, et lui trancha la gorge. Ses gardes s'occupèrent de son escorte.
Pendant les quelques secondes d'agonie de l'homme, Jonstar essuya son glaive sur le tissu de ses vêtements, et se pencha. Il lui dit à l'oreille :

- Tu aura eu la malchance d'être le deuxième. Je ne répète jamais un message. Et je préfère couper court aux menaces que ta sale bouche peut cracher.

Par la suite, plusieurs espions furent découverts dans sa cité. Ils furent torturés, et donné en friandise aux cochons. Donner d'aussi tendres mets à des cochons rend leur viande d'autant plus tendre.

Puis arriva ce jour où un seigneur mercenaire envoya son armée. Jonstar était alors occupé et distrait par ses femmes dans son salon privé. C'était une belle soirée d'été. L'ambiance était joviale. Et le vin coulait à flot.
Un jeune homme apeuré fit soudain irruption dans la vaste pièce, le cherchant du regard. Il accourut jusque lui, se prosterna, et lui fit :

- Des navires mon roi! Ils arrivent droit sur nous! Ils portent le blason des mercenaires!
- Calme-toi mon garçon, fit Jonstar en se levant. Pardonnez-moi mes chères, je dois m'absenter un instant.
Puis, se tournant vers le garçon : " Réunis mes généraux dans le Palais"

Une réunion eut lieu. La stratégie était simple. Le résultat sans appel :



Bonne reconstruction à Xiaoxiaoxiao.

Résultat des courses :
Top 4 Meilleur défenseur^^
Top 20 meilleur combattant^^
Et quelques 1000 pts combat..
 
Dernière édition par un modérateur:

Jonstar

Guest
Défenseur du jour également :D
Ca fait plaisir, sans rien faire de bien sorcier ! xD
 

Manuroux59

Guest
Effectivement Jolie défense :)

L'ennemi ne t'avais pas espionner juste avant son attaque ?
 

Jonstar

Guest
Ben... je pense que si... :D
Mais être à plus de 12 heures de trajet de sa cible, c'est une attaque ratée de facto :)
 

ornot

Guest
"Réunis mes généraux dans le Palais"! Du tout bon ça, beau RP, digne de Jonstar! Et digne d'un Macédonien!
 

lordtimo

Guest
Très joli, mais je me demande comment on peut être inconscient au point de ne pas escorter une flotte de navires de transport :confused::confused::confused:

Quoi qu'il en soit bravo au défenseur et bonne reconstruction à l'attaquant kamikaze!
 

Jonstar

Guest
En fait, j'avais misé sur le fait qu'il ne s'agissait que d'une flotte de transport, sans navires de combat.
Donc j'ai laissé mouiller mes birèmes à port.

Et en effet, non seulement xiao envoie une attaque de l'autre bout de la mer 56 (12h de trajet quand même..), mais en plus il ne l'escorte pas. Kamikaze en effet.

Bon, je vais continuer à travailler mon texte de RP Destins croisés.