Nyctal [Le clan Hadès] VS [alexandrie][Sacrifice]

  • Auteur de la discussion DeletedUser11638
  • Date de début
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

DeletedUser11638

Guest
En cette belle journée d’hiver, le seigneur Nyctal, dit le Poète, regardait par les fenêtres de sa chambre. Il venait de se lever et voulait profiter du vent du matin. Alors que le vent caressait son visage, il vit pointer à l’horizon un pigeon voyageur. Celui-ci atterrit bien vite dans la main du seigneur, qui s’empressa de lire le message.
" Sommes attaqués par seigneur jb51. Pas besoin de renfort, garnison suffisante. "

Le message était signé de la main du gouverneur d’une des villes de Nyctal. Il sourit et aller chercher de l’encre afin d’écrire très vite une réponse. En revenant quelques minutes plus tard, il découvrit un autre pigeon, portant lui aussi un message. Intrigué, il décrocha le message, toujours du même gouverneur, écrit avec beaucoup d’empressement:
" Situation critique. Subissons onze attaques, besoin renforts urgemment!"

Nyctal jura et entreprit d’écrire un message au gouverneur, lui demandant de prendre les décisions qui s’imposaient. Il envoya ensuite de nombreux pigeons à tous ses alliés.
Un peu plus tard, un pigeon arriva, suivi d’une multitude d’autre! Ses alliés arrivaient avec empressement pour soutenir sa ville. Nyctal s’affaissa de soulagement, sa ville était sauvée.
Une heure plus tard, un messager ailé revint le voir, avec le premier rapport de combat.



Suivi des autres messagers.



Entre temps, pendant que le seigneur Nyctal était occupé à guetter, anxieux, les messages du gouverneur, un détachement du seigneur bluffeur se détacha à l’horizon. Un guetteur sonna l’alerte. L’haro fut repris à trois autres endroits sur l’île du seigneur.
-Malédiction! Qu’on fasse venir le capitaine des gardes!
Ce dernier se présenta rapidement.
-Sire.
- Que se passe-t-il, capitaine?
-Nous sommes attaqués, Sire. Plusieurs détachements attaquent nos villes. Nous ne savons pas leur nombre.
-Que l’on ordonne de prendre son poste!
tempêta Nyctal.
-Ce n’est pas tout Sire… , se hasarda la capitaine.
-Je vous écoute.
-Une de nos villes essuiera à coup sur une tentative de colonisation.
-Malédiction! Faite sonner le tocsin, que les habitants aillent se cacher. Que toutes les troupes disponibles aillent soutenir la ville attaquée avant l’assaut final, et que nos frondeurs et nos bateau-feux se préparent, si les défenses tombent, au moins ne l’aura-t-il qu’un temps!
ordonna Nyctal.
-Vous comptez l’attaquer? demanda le capitaine.
-Simplement couler son bateau de colonisation.
-Et pour la capitale, que comptez vous faire?
-Y aller personnellement! Disposez, capitaine, et faite appliquez mes volontés!


Le capitaine sortit de la chambre et se hâta vers le poste de garde. Dans les instants suivant, une colonne sortit de la ville. Nyctal se dirigea vers l’armurerie et s’équipa. Il rejoignit son armée sur la place centrale, désormais vide d’activité.
-Soldats! Erigez des barricades, que chacun se tiennent près! Nous allons les coincer ici.
-Qu’adviendra t’il des transporteurs, Sire? demanda l’amiral.
-Nous devrons malheureusement les sacrifier.
-Bien sire, je les fais évacuer.

D’interminables minutes s’ensuivirent, quand soudain le premier navire ennemi s’engagea dans la rade. Suivit des autres, ils coulèrent les transporteurs, et prirent position afin de sécuriser l’accès. Les transporteurs ennemis arrivèrent sur le quai, et les premières troupes débarquèrent.
-POUR LA GLOIRE DES 7 CITES! hurla le seigneur avant de s’élancer.

Tous ses hommes le suivirent. Bien que surpris, les troupes adverses prirent rapidement leurs positions. Ils massacrèrent les troupes de Nyctal, et celui se retrouva seul à lutter. Mais il lutta comme un lion, bien décidé à leur faire payer le carnage de ses hommes. Médusés par la rage du seigneur, les ennemis prirent peur et battirent en retraite.
Quand le dernier bateau quitta le port, Nyctal, resté à quai, s’effondra et s‘évanouit. Il se réveilla peu après, transporté par les habitants de la ville qui étaient revenu dans son palais. Il se remit tant bien que mal debout, aidé de ses serviteurs. L’un d’eux s’exclama:
-Sire, un message!
-Lis le moi.

Le serviteur s’éclaircit la voix:
" Ville tombée, sans navire de défense. Voici rapports. "


A peine Nyctal les avait lu qu'un autre pigeon voyageur arriva:
" Avons envoyé BF. Ville reprise. "


Nyctal soupira. Ses villes étaient sauves.
Quand, plus tard, son capitaine revient, il lui transmit les différents rapports des autres villes, qui avaient été victimes de diversions. Nyctal les lut:



-Merci, capitaine. Souhaitons qu’un tel combat ne se reproduise pas.
-Je l’espère aussi Sire, répondit le capitaine. Avec votre permission.
-Disposez, mon brave.

Quand la nuit fut bien avancée, les corps enterrés et la ville nettoyée, Nyctal s’avança sur son balcon. Regardant les étoiles, il murmura:
-Que ne suis-je devin, ô belles étoiles,
Pour prédire l’avenir et voir ses châles.
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser6373

Guest
belle histoire Nyctal et également belle défense
faut dire que je crois que l'attaquant a oublié ses BIBI avec son colo
cela ta permit de détruire son colo assez facilement
encore bravo
 

DeletedUser11638

Guest
Merci :)
Les bibis était prévus, mais une heure plus tard ^^
Sinon, as-tu vu que le Nyctal est une unité à présent? :D
 

DeletedUser6373

Guest
Merci :)
Les bibis était prévus, mais une heure plus tard ^^
Sinon, as-tu vu que le Nyctal est une unité à présent? :D

ouin le taming était pas super d'abord, faire arriver ses bibi1heure après le colo:eek:

oui j'ai vu ca. il ta couté combien???:rolleyes:
il est pas très fort pour tuer l'ennemi mais empêche quand même ceux-ci de prendre la ville :D
 
Dernière édition par un modérateur:

GazeL

Guest
ouais belle défense. et joli texte, belle plume.

bravo a toi ;p
 

DeletedUser11638

Guest
C'est touchant de la part d'un Sacrifice :p

Au passage, si tu pouvais dire à bluffeur d'arreter ses essais désastreux, je t'en serais reconnaissant, puisque apparement, il n'a pas du recevoir mes meilleurs voeux :D
 

Artemos

Guest
L'histoire est tout simplement extraordinaire :)
Jolie, qui donne envie de continuer, qui fait parler.. tout simplement magnifique :)
J'adore; j'adhère. :D

PS: clin d'œil étoiles à la fin ;)
 

DeletedUser11638

Guest
[HRP]Merci Artemos ;) Je remercie au passage IMIustang pour avoir changer le titre :)

Voilà la suite des attaques pour aujourd'hui:[/HRP]


Nyctal s’éveilla en sursaut du bureau où il était affalé. Le tocsin sonnait à la volée, quelques jour à peine après les sombres tentatives de deux seigneurs.
-Encore? Malédiction!
Il s’habilla en vitesse, et les chevaux encore en bataille, entreprit de joindre le poste de garde. Arrivé là bas, il vit le capitaine de la garde affairé à échafauder des plans de guerre. Celui-ci le remarqua vite et se mit au garde à vous.
-Sire!
-Qu’est-ce que c’est que cette histoire, capitaine? Une autre attaque, à seulement quatre jours d’intervalle?

-Nous avons sous-estimez les forces attaquantes, Sire. Le seigneur bluffeur devait être sur le pied de guerre depuis fort longtemps déjà.
-Malédiction! Combien d’attaque, sur combien de ville?
-Huit attaques, sur quatre de nos cités, Sire. Une est absolument blindée, les deux formations repérées ne feront que se briser sous nos murs comme les vagues se brisent sur les rochers
, se défendit le capitaine. Les autres…
-Parle! rugit Nyctal!
-Bien, Sire. Deux attaques isolées vont frapper deux autres villes. Nous ferrons évacuer les habitants pour que ceux-ci ne subissent aucun dommage, les archers pourront ainsi canarder sans problème les ennemis.
Le capitaine marqua une pause, et Nyctal haussa un sourcil en signe d’agacement.
-Il manque quatre attaques, capitaine…
-J’y viens, Sire. Les quatre autres frapperont sur notre ville, la plus éloigné, à savoir…
-Malédiction! Que l’on me donne une épée, je pars sur l’heure!
-Il est trop tard Sire. Les guetteurs n’ont aperçus que tardivement les navires ennemis, la brume était malheureusement trop dense.
-Damnation! Qu’il soit maudit, ce seigneur! Je vous attends dans trente minutes dans mon bureau, avec les rapports, capitaine!
tempêta Nyctal, qui se dirigeait déjà vers la sortie.
La porte claqua, laissant seul le capitaine avec ses plans.
Nyctal remonta rageusement les pentes du fort pour accéder à ses quartiers. Il s’allongea sur son lit, et ne bougea plus pendant les trente minutes suivantes.
-Sire, Sire! réveillez-vous, osa le capitaine.
-Je ne dors pas.
-Bien, excusez moi.

Le capitaine toussota pour se mettre d’aplomb, et reprit:
-Les trois premières attaques n’ont été que des diversions pour éparpillez les troupes. Diversions inutiles, le brouillard à gâcher leur effet tactique. Voilà les rapports, Sire.
Il déroula plusieurs parchemins et les présenta au seigneur Nyctal.


Le seigneur bluffeur mena ses troupes:
attack_ship_40x40.png
5(-5)

Contre le seigneur Nyctal
archer_40x40.png
209(-0)
bireme_40x40.png
40(-4)

morale.png
Moral : 100 %
luck.png
Chance : -25 % rempart:
wall_level.png
25 (-0)

Aucune ressources pillées
Vainqueur du combat: Nyctal




Le seigneur bluffeur mena ses troupes:
attack_ship_40x40.png
14(-14)

Contre le seigneur Nyctal
sword_40x40.png
300(-0)
archer_40x40.png
1000(-0)
bireme_40x40.png
155(-11)

morale.png
Moral : 100 %
luck.png
Chance : -13 % rempart:
wall_level.png
25 (-0)

Aucune ressources pillées
Vainqueur du combat: Nyctal




Le seigneur bluffeur mena ses troupes:
slinger_40x40.png
100(-100)
big_transporter_40x40.png
5(-0)

Contre le seigneur Nyctal
archer_40x40.png
200(-59)
big_transporter_40x40.png
1(-0)

morale.png
Moral : 100 %
luck.png
Chance : -19 % rempart:
wall_level.png
25 (-0)

Aucune ressources pillées
Vainqueur du combat: bluffeur



-Peu de perte, à ce que je lis, observa Nyctal.
-Exact Sire. J’attends d’une minute à l’autre les autres rapports.

Des éclats de voix dans le couloir ne tardèrent pas à s’élever. Nyctal, déjà passablement énervé, sortit en trombe de sa chambre, fusilla du regard toutes les personnes présentes, et s’empara de la liasse de papier que présenta, interloqué, un domestique, avant de claquer la porte. Il parcouru ensuite toutes les lignes de ces rapports:


Le seigneur bluffeur mena ses troupes:
attack_ship_40x40.png
85(-13)

Contre le seigneur Nyctal
bireme_40x40.png
26(-26)

morale.png
Moral : 100 %
luck.png
Chance : 17 % rempart:
wall_level.png
25 (-0)

Aucune ressources pillées
Vainqueur du combat: bluffeur




Le seigneur bluffeur mena ses troupes:
slinger_40x40.png
210(-210)
attack_ship_40x40.png
18(-0)
small_transporter_40x40.png
21(-0)

Contre le seigneur Nyctal
sword_40x40.png
125(-10)
slinger_40x40.png
2(-0)
archer_40x40.png
1501(-126)
hoplite_40x40.png
1(-0)

morale.png
Moral : 100 %
luck.png
Chance : 28 % rempart:
wall_level.png
25 (-0)

Aucune ressources pillées
Vainqueur du combat: bluffeur




Le seigneur bluffeur mena ses troupes:
slinger_40x40.png
210(-210)
attack_ship_40x40.png
18(-0)
small_transporter_40x40.png
21(-0)

Contre le seigneur Nyctal
sword_40x40.png
125(-10)
slinger_40x40.png
2(-0)
archer_40x40.png
1501(-126)
hoplite_40x40.png
1(-0)

morale.png
Moral : 100 %
luck.png
Chance : 28 % rempart:
wall_level.png
25 (-0)

Aucune ressources pillées
Vainqueur du combat: bluffeur




Le seigneur bluffeur mena ses troupes:
slinger_40x40.png
436(-436)
archer_40x40.png
4(-4)
big_transporter_40x40.png
18(-0)
trireme_40x40.png
4(-0)
colonize_ship_40x40.png
1(-0)

Contre le seigneur Nyctal
sword_40x40.png
115(-16)
slinger_40x40.png
2(-1)
archer_40x40.png
1376(-195)
hoplite_40x40.png
1(-0)

bluffeur invoqua Athéna et lança:
power_strength_of_heroes.png
Force Héroïque

morale.png
Moral : 100 %
luck.png
Chance : -25 % rempart:
wall_level.png
25 (-0)

Aucune ressources pillées
Vainqueur du combat: bluffeur



Nyctal se laissa tomber par terre.
-Des mauvaises nouvelles, Sire? s’enquit le capitaine.
-Lisez, laissa tomber Nyctal en lui tendant la liasse.
Au fil des pages, le visage du capitaine s’éclaira.
-Mais nous avons gagné, Sire! La victoire est pour nous!
-Oui, et je vais enfin pouvoir me reposer, si vous n’y voyez pas d’objection!
-Une dernière chose, Sire…

Nyctal haussa un sourcil.
-Je n’ai entre les mains que sept rapports, où est le dernier?
Le seigneur Nyctal ouvrit de grand yeux, et entreprit de regarder méthodiquement par terre. Il le retrouva finalement sous une commode. Il le parcouru, et éclat d’un rire franc.
-Le voilà, votre dernier rapport, dit-il au capitaine avant de lui fourrer entre les mains. Retournez à vos occupations maintenant!
Et sans plus de ménagement, Nyctal mit dehors son conseiller. Le capitaine s’interrogea sur la bonne santé de son seigneur avant d’inspecter le rapport. Il éclata lui aussi d’un rire franc quelques secondes plus tard.


Le seigneur bluffeur mena ses troupes:
slinger_40x40.png
367(-367)
big_transporter_40x40.png
29(-29)

Contre le seigneur Nyctal
sword_40x40.png
300(-0)
slinger_40x40.png
306(-0)
archer_40x40.png
1000(-0)
bireme_40x40.png
144(-0)

morale.png
Moral : 100 %
luck.png
Chance : 19 % rempart:
wall_level.png
25 (-0)

Aucune ressources pillées
Vainqueur du combat: Nyctal

 

-Ouzo-

Guest
C'est touchant de la part d'un Sacrifice :p

Au passage, si tu pouvais dire à bluffeur d'arreter ses essais désastreux, je t'en serais reconnaissant, puisque apparement, il n'a pas du recevoir mes meilleurs voeux :D

On lui a déjà dit de jouer sobre, ralalala...

Bonne def et par contre le verbe que tu as créé c'est trop marrant.

J'en prends un parmi tant d'autre, "tempêta Nyctal".

Je tempête
tu tempêtes
il tempête
...
edit: ça existe :eek:, le verbe tempêter, enchanté...

C'est une petite parenthèse sinon tu as pas mal d'imagination et c'est bien ;)
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser11638

Guest
Tempêter existe me semble. Mais c'est un verbe d'écrit, il ne se s'emploi pas à l'oral :)

Merci du commentaire, mais j'ai surtout de bon alliés réactifs ;)
 

GazeL

Guest
ca existe en effet.

mais en tout cas j'aime bien l'ecriture vraiment
 

-Ouzo-

Guest
ca existe en effet.

mais en tout cas j'aime bien l'ecriture vraiment

T'assures pas , c'est l'ennemi lol

En effet le verbe tempêter existe, ah tu as eu peur hein?

Je connaissais pas...

Moi je retiens cette histoire de pigeon voyageur aussi.
 

GazeL

Guest
bah c'est l'ennemi et alors? on as le droit de reconnaitre les qualités des gens non? amis ou ennemis...
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut